Sopro, Tiago Rodriguez

“Plus aucun théâtre n’a de trou de souffleur aujourd’hui. Ni de souffleurs”
Du 12 novembre au 8 décembre, Théâtre de la Bastille.
Clara Fragner | Étant en L2 théâtre, j’ai l’occasion de voir plein de spectacles, certains géniaux, d’autres… moins géniaux. Heureusement, le spectacle dont je veux vous parler est à catégoriser comme « génial ».

sopro source theatre-bastille.com

Le dernier que je suis allée voir pour mon programme de cours était Sopro, de Tiago Rodriguez. J’en suis sortie gelée (il y a du vent sur la scène) mais ravie.

Pour vous résumer la pièce, Sopro est un hommage au métier de souffleur, ou en l’occurrence, de souffleuse. A travers les souvenirs d’une vieille femme (inspiré d’histoires réelles), qui a derrière elle 40 ans de carrière comme souffleuse, on découvre son métier, son histoire : comment, petite fille, elle a découvert la « cage du souffleur » ; comment elle a commencé, à 21 ans, à travailler dans ce théâtre ; comment ce spectacle-mémoire a vu le jour…

Pour moi, c’est un sujet qui est très touchant. En effet, le métier de souffleur est en train de disparaître : même à la Comédie Française, il n’y a plus de cage du souffleur… Et derrière le rideau, ils et elles se font rares, bien souvent remplacés par des assistants, qui parlent à l’oreillette.

A travers ses souvenirs, exprimés par les cinq acteurs présents sur scène, on découvre soudainement Dinis et Isabel, L’Avare, Les trois sœurs ou encore Titus et Bérénice… Avec simplicité et douceur, Tiago Rodriguez amadoue sa souffleuse pour qu’elle raconte son théâtre.

Créée au Portugal et jouée en portugais (rassurez-vous, il y a des surtitres), le travail de recherche mis dans la pièce est palpable et… chou. Oui, chou, ou mignon, comme vous voulez.

Pour conclure, j’en dis que c’est une œuvre sensible et splendide, un hommage vibrant à ce métier de plus en plus rare, une leçon de et du théâtre pour tous et toutes : professionnels, amateurs ou simples curieux.

« La discrétion du souffleur doit être proportionnelle à l’indiscrétion des acteurs »

Pour réserver, c’est ici : http://billetterie.theatre-bastille.com/
Prix variant de 15 à 27€.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s