Archives du mot-clé temps

Le temps et le changement

[Albien Gakegni nous propose une réflexion mêlant temps et conscience humaine collective]

Parlez-moi de l’Histoire. Énumérez les plus grands événements frappants de l’humanité les uns après les autres, mais pas un mot sur la durée, ni sur les êtres disparus sur l’étendue terrestre.

Par « temps » on entend bien l’instant, le moment, la période et la durée. Le concept de temps est clairement ce qui nous nous échappe simplement. Je parle de nous en tant que conscience humaine collective, même si quelques individualistes présumés et libertins s’estiment loin de ce cadre.

J’ai envie de dire que moi aussi je sais ce qu’est le temps. Mais cette notion s’éloigne de l’homme au fur et à mesure qu’il l’approche. Les manuels de grammaire et de conjugaison nous ont appris à nous conformer à des idées déjà toutes construites, des éléments qui nous auront permis simplement de différencier ce qui se passe maintenant et ce qui s’est passé hier, de ce qui se passera dans l’avenir. Un futur qui demeure un espace assez opaque et aussi sombre qu’est le sens même qu’on donne au présent.

Les esprits-bibliothèques qui sont devenus des librairies ambulantes par souci de prestige et par besoin du siècle, nous condamnent à rester au seuil du désir de compréhension. Le simple mot quête nous est aussi retiré semble-t-il par incapacité à pouvoir mener à bien une lourde tâche. Quelque chose nous échappe. Il y a toujours un désir qui nous maintient prisonnier de sa préoccupation. Voilà qui change le cours de la vie. Voilà comment ce qu’on appelle le temps devient multiforme.

Le jour de la satisfaction de ce désir non-exprimé clairement, l’homme aura comme impression d’avoir vécu son temps. Mais tant que la brûlure continuera à creuser notre intérieur, notre temps restera fractionné et partagé entre réalité et imagination. Et comme le temps s’accélère dans notre esprit à un rythme plus rapide que dans la réalité physique, le processus est aussi précipité au point où loin de le désirer encore, l’homme possède déjà l’objet. Ce n’est qu’en essayant de pénétrer derechef dans l’univers cosmique et de s’identifier aux autres qu’il se rendra compte de sa téléportation vers un autre univers temporel, totalement différent de ce qu’il partage avec ceux qui l’entourent. Et ce déséquilibre qui surgit aussitôt en lui sera défini comme un mal de vivre : le fait de réaliser qu’il ne peut avoir de conformité entre l’intérieur et l’extérieur d’une même personne.

Albien Gakegni

time symbol in a man's head...
photo illustrant l’article du Huffingtonpost suivant lien ci-après

https://www.huffingtonpost.fr/virginie-van-wassenhove/temps-cerveau_b_2924324.html

Musique afro et exil

Albien Gakegni ∣ Que signifiait être exilé autrefois, lorsque Tacite et compagnie connurent des années de troubles auxquelles ils n’avaient jamais pensé ? Que nous apprend la notion d’exil de nos jours ? L’immigration positive, c’est-à-dire volontaire, peut-elle être considérée comme une forme d’exil ? Lire la suite Musique afro et exil

Le Roman de Monsieur Molière : l’histoire derrière le mythe

Emma Caputo ∣ En adaptant Le roman de Monsieur Molière, Ronan Rivière nous entraîne dans une histoire que nous croyons maîtriser en n’en connaissant que l’essentiel. Lire la suite Le Roman de Monsieur Molière : l’histoire derrière le mythe