Archives du mot-clé texte

« Les Trois soeurs », Tchekhov au XXIème siècle

Emma Caputo ∣ Du 10 novembre au 22 décembre 2017, le théâtre de l’Odéon nous présentait une adaptation inédite de l’œuvre de Tchekhov. Olga, Macha et Irina composent le célèbre trio de jeunes femmes partagées entre le souvenir d’un passé idéalisé et leurs espoirs en un avenir meilleur où elles accompliraient leur rêve : retourner à Moscou. Mais à mesure que les années s’écoulent, leurs idéaux s’éloignent irrémédiablement, les abandonnant à un destin auquel elles ne peuvent se soustraire. Lire la suite « Les Trois soeurs », Tchekhov au XXIème siècle

La librairie

Daphné | L’odeur des vieux livres. Le bois qui grinçait sous ses pieds. La tranquillité qui flottait dans la pièce. A** aimait tout de cet endroit et ne l’aurait échangé pour rien au monde. A** se sentait libre, loin des autres, de leurs regards, libre de qui elle prétendait être. Il n’y avait plus de jugement. Personne ne pouvait entrer dans son monde. Elle venait aux meilleurs moments, quand il n’y a pas grand monde.

Le vieil homme l’appréciait et il la laissait rester aussi longtemps qu’elle le souhaitait. Elle n’avait pas beaucoup d’argent mais ce n’était pas ce qui comptait le plus pour lui. Il lui était reconnaissant d’aimer les livres, d’aimer son sanctuaire. Elle pouvait feuilleter les ouvrages sans soucis.

Elle appréciait également les tableaux affichés aux murs. Il avait rempli les quatre façades de ces couleurs vives, ainsi la pièce en était plus chaleureuse. Outre les tableaux, il y avait des photographies, des affiches de concerts, des dessins d’enfants, une véritable galerie d’art très diversifiée. A** aimait tout de cet endroit. Tous les goûts étaient représentés dans ce petit temple.

Tout dans cette boutique, à l’exception du vieil homme, était à vendre. Et elle voulait tout acheter. Quelque chose pourrait plaire à sa famille. Une autre chose pourrait plaire à ses amis. Ça plaisait surtout à son amour de l’art. C’est pourquoi elle fit la promesse d’acheter une photographie et un ouvrage avec son premier salaire. Pour le moment, elle continuait de rendre visite à son ami qui lui imposa deux conditions : qu’elle ait du temps et ses lunettes si besoin.

Taedium vitae (1/3)

Nessrine Naccach Porte d’Italie. Shéhérazade était dans le tram, le T3a. Elle lisait les Histoires extraordinaires d’Edgar Poe traduites par Baudelaire et écoutait une musique sans parole. Frustrée, Shéhra aurait aimé s’asseoir à côté de la vitre, à la place de ce septuagénaire qui dévorait de son regard vicieux la poitrine d’une jeune brune aux yeux verts, debout. Les pieds dans des Nike air, la tête dans les nuages, les mains dans les poches et les jambes légèrement écartées.  Lire la suite Taedium vitae (1/3)

La Estatua de Raúl Ruiz

Nessrine Naccach ∣ Étudiante à la Sorbonne Nouvelle Paris 3, Elisa Chaim vient de mettre en scène La Statue, une pièce de théâtre de Raúl Ruiz. Encouragée par Valeria Sarmiento- réalisatrice et épouse de l’artiste-, la jeune étudiante a eu accès aux archives personnelles de l’écrivain. C’est en fouillant le matériau ruizien jusqu’ici inexploré (dans le cadre de ses études de Master) qu’elle découvre le manuscrit de La Estatua. Le coup de foudre fut immédiat. Avec Guillermo Héctor (doctorant en Littérature Générale et Comparée à Paris 3), elle traduit le texte et décide dans la foulée de le mettre en scène. L’association des « Amis de Raoul Ruiz » a très bien accueilli son projet qui a pu voir le jour grâce à un financement chilien ainsi qu’une aide aux projets étudiants (FSDIE) de l’Université Sorbonne Nouvelle –Paris 3. Lire la suite La Estatua de Raúl Ruiz